Étoile montante du judo en Beauce, Charline Bourque; une athlète à surveiller

L’allure réservée et calme de Charline Bourque, originaire de St-Alfred, est trompeuse. Cette jeune fille de 14 ans a déjà un palmarès de réussites assez impressionnant.


Depuis le retour des compétitions cette année, la prestance de Charline sur les tatamis a été remarquée par la direction de l’excellence de Judo Québec. Ses techniques assurées et explosives lui ont permis de se tailler une place sur l’équipe du Qc, devenant ainsi, à 14 ans, la plus jeune judoka membre de l’équipe provinciale, et la première Beauceronne à y être sélectionnée.


Couronnée championne provinciale le 3 avril dernier, Charline s’est envolée vers l’Ouest, avec la délégation du Québec, pour participer au Pacific International Judo Tournament (17 avril) et au Edmonton International Judo Championship (24 avril) où elle a confirmé son talent en n’accordant aucune défaite chez les U16 pour remporter l’or aux deux endroits. Ces tournois de haut-calibre regroupaient chacun près de 1000 participants de partout à travers de le monde. Elle a aussi fait impressionnante figure en affrontant les U18, des athlètes plus âgés et expérimentés qu’elle, où elle a remporté le bronze en Colombie-Britannique et a terminé au pied du podium en Alberta. Son prochain objectif sportif est de mettre officiellement la main sur le titre de « championne canadienne » lors des championnats canadiens qui auront lieu à Montréal du 18 au 22 mai prochain!


Ainsi, la Fondation Laurent Duvernay-Tardif et la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec ont récompensé les performances sportives de Charline le 26 avril dernier en lui remettant une bourse de 1500$. Elle fait donc parti des 14 jeunes québécois récipiendaires de cette bourse, toutes disciplines sportives confondues, qui souligne l’excellence athlétique, académique et artistique. Sa moyenne académique de 99% en 3e secondaire (sport-études à la Polyvalente de St-Georges) confirme que son engagement se reflète dans tous les domaines.




L’atteinte de la performance en judo est étroitement liée aux professionnels entourant l’athlète. Martin Beaulieu, entraîneur de Charline depuis 2016 et directeur technique du club de judo St-Georges, déclare « qu’elle joue pour gagner ». « La maxime « l’important est de participer » a pris une place trop importante dans notre société dans le sens où elle peut enlever, parfois, le désir de performer chez nos athlètes. Je propose toujours aux judokas d’aller jouer pour gagner, et que le résultat sera ce qu’il sera, sans jugement. Lorsqu’on joue pour gagner, on en ressort gagnant, même dans la défaite. Charline possède naturellement ce réflexe de gagnante », confirme M. Beaulieu. Charline perfectionne aussi sa préparation physique grâce à l’haltérophilie avec Alfred Lachance, kinésiologue à la Clinique Altitude : « c’est un privilège d’encadrer un diamant brut comme Charline et de la voir grandir dans son sport. Elle possède des capacités physiques et intellectuelles exceptionnelles, en plus d’avoir une discipline militaire. Bref, j’ai bien hâte de voir ce que lui réserve l’avenir! ». Charline a d’ailleurs rivalisé avec les meilleures haltérophiles québécoises au Championnat provincial d’haltérophilie le 30 avril dernier à Montréal pour se tailler une place parmi les 10 premières.


Sa nomination en tant que « athlète juvénile par excellence » au Gala d’excellence de judo Québec qui aura lieu en juin est donc amplement justifiée! Charline aura aussi la chance de perfectionner son entrainement au Brésil cet été et participer au plus grand tournoi du pays. Bref, un seul croisement de son regard, lors du premier « hajime », et il est facile de constater que cette jeune fille aux multiples talents carbure aux défis et nous réserve de nombreuses autres belles surprises!


Photos : Communiqué de presse

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout