Des signes encourageants malgré deux défaites

Vendredi dernier, les Condors rendaient visite aux Inouk de Granby, rivaux de la division Est. Les hommes de Pier-Alexandre Poulin avaient l’intention de retrouver le chemin de la victoire, eux qui avaient vu leur série de victorieuse s’arrêter à quatre, dimanche dernier alors que les Cobras de Terrebonne étaient en ville.

Le match a débuté avec une bonne intensité, les deux équipes ne voulaient rien donner à l’adversaire, plusieurs bonnes occasions de marquer ont été avortées par des beaux jeux défensifs. C’est à mi-chemin en première période que Xavier Baillargeon ouvre la marque pour donner les devants aux Inouk. Sept minutes plus tard, en avantage d’un homme, Dylan Champagne posté à l’embouchure du filet, marque son 15e de la saison. Avec 41 secondes à jouer à la période, Loic Bergeron en avantage numérique, a tout son temps pour prendre un puissant tir qui ne laisse aucune chance au gardien Thomas Boucher.

En deuxième période, c’est le vétéran Alec Réhaume qui est le seul marqueur dès la 52e seconde de jeu, avec son 7e de la saison, ce qui portait la marque à 3-1 pour les Inouk.

Les Condors n’ont jamais abandonné et Dylan Champagne à donner espoir aux joueurs du Cégep de Beauce-Appalaches avec son deuxième du match, mais Alexandre Viens marque son 2e de la saison dans un filet désert pour finaliser le pointage à 4-2.

Les Condors ont lancé 35 fois sur Joey Allen, le gardien de la semaine dans la LHJAAAQ, qui n’a cédé que deux fois face à Champagne. Les joueurs de Louis-Philip Blanchet ont tiré 28 fois en direction de Thomas Boucher qui a effectué 25 arrêts. Les deux équipes ont marqué une fois en avantage numérique, 1 en 3 pour les Condors et 1 en 5 pour les Inouk.


Les Condors s’inclinent en tirs de barrage


Le Collège Français de Longueuil est l’équipe de l’heure dans la LHJAAAQ et ils s’amenaient en Beauce avec l’idée de venger la défaite subie plutôt cette saison, au Colisée Jean-Béliveau. Fort d’une séquence de 13 victoires consécutives, les hommes d’Éric Bouchard sont arrivés tôt dimanche matin afin d’être prêts dès la première mise en jeu. Le défi était de taille pour les Condors qui jouent pour .500 depuis un mois avec plusieurs blessés.

Les joueurs de Pier-Alexandre Poulin ont débuté le match à vive allure dès la première présence avec Charles-Édouard Drouin, Mikisiw Awashish, Louis Nadeau, Justin Deblois et Thomas Leclerc. Le CF a été coincé dans leur zone pendant plusieurs minutes, mais le brio du gardien Duteau-Labonté a permis à son équipe de rester dans le match. Les efforts des Condors ont été récompensés alors que Mikisiw Awashish a pris un puissant tir des poignets avec le défenseur comme écran pour battre Duteau-Labonté et ouvrir le pointage. Mais lors d’une descente à 1 contre 2, Hugo Audette prend un tir qui dévie sur le défenseur pour surprendre William Gagné et faire 1 à 1. Il n’a fallu que 16 secondes pour que Jovan Audet réplique avec son 6e de la saison alors que son travail acharné devant le filet a été productif, ce qui permettait aux Condors de rentrer au vestiaire avec l’avance d’un but.

Le seul marqueur de la deuxième a été Maxime Gagné avec son 30e de la saison alors qui bat la pression dans le coin de patinoire avant de battre William Gagné du revers.

Charles-Édouard Drouin n’a jamais arrêté de bouger ses pieds et il s’est bien démarqué pour recevoir la passe de Mikisiw Awashish et battre Duteau-Labonté alors qu’il attaquait le filet depuis l’arrière. C’était alors 3-2 pour les Condors, le gardien William Gagné a dû se surpasser à quelques occasions pour garder l’avance, mais l’acharnement de Maxime Gagné, le vétéran de 20 ans du CF, bien alimenté par les jeunes Thomas Peat et Hugo Audette, a ramené tout le monde à la case départ. Durant les dix dernières minutes de jeu, ce sont les deux gardiens qui ont été les joueurs clés.

La prolongation à 3 contre 3 n’a pas fait de maître, c’est donc en tir de barrage que le match s’est joué. Le Collège Français a lancé 36 fois sur William Gagné qui a réussi 33 arrêts et les Condors ont lancé 30 fois sur Duteau-Labonté qui a effectué 27 arrêts.

Le premier joueur à s’avancer pour les tirs de barrage, le vétéran Owen Stammer qui a servi une feinte magistrale devant Gagné avant de pousser la rondelle au fond du filet. Samy Paré s’est avancé et a tenté de surprendre Duteau-Labonté, mais celui-ci a effleuré la rondelle de justesse pour la faire dévier à l’extérieur. Tommy Bouchard fraîchement acquis cette semaine par le CF, s’est fait arrêter par Gagné avant que le capitaine Awashish subisse le même sort face au gardien de Longueuil. C’est finalement Maxime Gagné qui scelle l’issu du match sur une feinte du revers, ce qui permet au CF de remporter un 14e match d’affilé. Plusieurs signes encourageants ont émergé de ces deux rencontres du weekend avant la pause des fêtes. Malgré 1 point sur une possibilité de 4, les joueurs ont démontré du caractère et se sont présentés pour compétitionner à chacune des présences.

Prochaine partie le 5 janvier alors que les Condors seront les visiteurs à Saint-Jérôme et la prochaine partie locale sera le 8 janvier.

Photo : Communiqué de presse

12 vues0 commentaire