top of page

Des victoires en fusillade pour Saint-Damien et Lotbinière

Un calendrier de quatre parties seulement était à l’affiche au cours du dernier week-end dans la Ligue de hockey Côte-Sud. Les spectateurs ont eu droit à trois matchs serrés sur quatre, dont deux qui ont nécessité des séances de tirs de barrage.


Courte victoire du Gionannina

Cette fin de semaine d’activités s’est amorcée au Centre Caztel de Sainte-Marie le vendredi 9 décembre avec un affrontement mettant aux prises le Plastiques Moore de Saint-Damien au Giovannina. Dominant 40-22 au chapitre des tirs au but, les Mariverains ont eu besoin de tout leur petit change et d’un but dans un désert, en fin de match, pour l’emporter 3-1.

Après que Jason Faucher ait donné les devants 1-0 au Plastiques Moore à 10:07 en première, un but marqué sans aide, Charles Bêty a créé l’égalité à 15:24, sur des aides de Jason Breton et Philippe Leclerc.

Aucun but n’a été inscrit en deuxième et en troisième, le Giovannina a marqué à deux reprises, en deuxième moitié d’engagement, pour l’emporter.

Olivier St-Cyr a brisé l’égalité avec son 9e de la campagne à 10:01 et la marque est restée ainsi jusqu’à 18:25 alors que Samuel Landry inscrivait le filet d’assurance dans un filet désert, sur une passe de Nicolas Létourneau.


Saint-Charles retrouve le chemin de la victoire

Après avoir subi la défaite à ses deux matchs précédents, les Éperviers de Saint-Charles espéraient retrouver le chemin de la victoire devant leurs partisans. Profitant de la visite des Hunters de Saint-Prosper, qui n’ont qu’une victoire jusqu’ici cette saison, les Bellechassois ont signé un gain sans équivoque de 7-3.

Cinq buts, dont trois par l’équipe locale, ont été inscrits lors de la période initiale. Alexandre Racicot a procuré les devants aux locaux à 1:06, puis Steve Bergeron créait l’égalité cinq minutes et demie plus tard, à 6:34.

Alors que l’un de ses coéquipiers était au cachot, Thomas Roy-Dallaire redonnait l’avance aux Éperviers à 9:31 sur une passe de Mathieu Brodeur-Plante. Charles Bergeron augmentait cette avance à 14:14, mais Hugo Hébert s’assurait que les Hunters demeurent dans le match en inscrivant son cinquième de la saison à 14:14.

La deuxième période a été entièrement à l’avantage des Éperviers qui ont marqué à deux reprises. Jessy Croteau a scié les jambes des visiteurs en marquant dès la 11e seconde de jeu et Yannick Paré a porté la marque 5-2 avec son premier de l’année à 17:16.

Jérémie Roy a momentanément rétréci l’écart à deux buts en marquant son 7e de l’année à 8:32, mais Dylan Asselin-Racine a mis le match définitivement hors de portée des visiteurs en marquant le 6e but des Éperviers à 14:23.

Jacob Desjardins a marqué le dernier but de la rencontre pour les Éperviers qui ont dirigé 32 tirs vers le gardien adverse, contre 24 pour les Hunters.


Saint-Damien l’emporte en fusillade

Après avoir subi la défaite la veille à Saint-Marie, les joueurs du Plastiques Moore de Saint-Damien espéraient mettre fin à une série de trois revers en recevant la visite du Décor Mercier de Montmagny, formation qui surfait sur une série de victoires et les avait vaincus la semaine précédente, lors d’un match présenté le samedi 10 décembre à l’aréna J.E. Métivier de Saint-Damien.

Dans un match offensif où 10 buts ont été inscrits en temps régulier, les Bellechassois ont pu savourer leur revanche en l’emportant 6-5 en fusillade. En tout, 98 tirs au but ont été enregistrés lors de cette rencontre, soit 50 par les locaux et 48 par les visiteurs.

Les deux équipes se sont échangés quatre buts lors de l’engagement initial. Après que Kevin Jalbert ait donné les devants 1-0 aux visiteurs à 4:28, Hubert Joncas a doublé cette avance à 17:53 lors d’un avantage numérique. Deux buts rapides ont cependant permis au Plastiques Moore de retraiter au vestiaire avec une égalité, Jean-Maxime Bond et Hubert Pouliot marquant à 18 secondes d’intervalle dans les 30 dernières secondes de l’engagement.

Le Décor Mercier est la seule équipe à s’être inscrit sur la feuille de pointage lors du deuxième engagement, Jean Daniel Gauthier (à 1:48) et Étienne Minville (à 4:36) marquant tour à tour dans les cinq premières minutes de jeu de cette période.

Le courant s’est toutefois inversé en troisième alors que le Plastiques Moore a inscrit trois buts contre un seul pour les visiteurs, forçant ainsi la tenue d’une période de prolongation, puis de la fusillade. Après que Maxime Lévesque ait réduit l’écart à 6:22, Raphaël Corriveau, sur une déviation, créait l’égalité 3-3 un peu plus d’une minute plus tard.

Jean Daniel Gauthier redonnait l’avance 5-4 au Décor Mercier en trompant la vigilance de Maxime Boily à 9:04, mais ce dernier a permis aux siens de rester dans le match et Maxime Aubin a semé la frénésie dans l’aréna en créant l’égalité alors qu’il ne restait que 38 secondes à jouer au match, alors que son gardien avait laissé la place à un sixième attaquant.

Après une prolongation sans but, les tirs de barrage se sont avérés nécessaires et c’est Maxime Lévesque, seul joueur à marquer, qui a donné la victoire au Plastiques Moore.


La fusillade sourit aussi aux Mercenaires

Dans le dernier match du week-end présenté également samedi soir au Centre Rousseau de Saint-Jean-Port-Joli, le Pavage Jirico et les Mercenaires de Lotbinière se sont livré une chaude lutte, les Mercenaires s’imposant par la marque de 3-2, également en fusillade.

Après que Zachary Ouellet ait donné les devants 1-0 au Pavage Jirico sur des aides de Louis-Charles Hallé et Nicolas Lamarre en milieu de première (11:07), les Mercenaires ont créé l’égalité à 8:53 en deuxième, complétant ainsi une manœuvre de Jordan Hewey.

Nicolas Lamarre a redonné les devants aux locaux à 12:36, mais Frédéric Roger-Savard ramenait les deux équipes à la case départ avec son deuxième de la saison à 15:39.

Aucun but n’a été inscrit en troisième et lors de la prolongation, forçant ainsi la tenue d’une prolongation. Solides, les deux gardiens ont fait durer le suspense jusqu’à la 10e ronde de tirs, Adam Drolet inscrivant finalement le but vainqueur pour les Mercenaires.


Sainte-Marie conserve son avance en tête

Avec sa victoire, le Giovannina conserve une avance de six points en tête du classement général, présentant une fiche de 20 points en 12 matchs. Lotbinière et Saint-Charles suivent avec 14 points, les Éperviers ayant un match en main sur les Mercenaires. Suivent Saint-Jean-Port-Joli à 13 points, Montmagny à 12 et Saint-Damien à 8, deux de mieux que Saint-Joseph qui était inactif au cours du week-end. Saint-Prosper est toujours bon dernier avec deux points en 11 parties.

Soulignons que Nicolas Létourneau de Sainte-Marie est toujours en tête de la colonne des pointeurs avec 23 points, un de mieux que son coéquipier Samuel Landry et Louis David Bourgault de Montmagny.


Prochains matchs

Un calendrier chargé de six rencontres sera au programme de la prochaine fin de semaine, dont quatre le vendredi 16 décembre. Saint-Damien visitera Saint-Prosper à 20 h 30 et sur le coup de 21 h, nous aurons droit aux affrontements entre Sainte-Marie et Montmagny, Lotbinière et Saint-Joseph ainsi qu’entre Saint-Charles et Saint-Jean-Port-Joli. Le dimanche 18 décembre, Saint-Charles visitera le Plastiques Moore à l’aréna de Saint-Damien et Montmagny se rendra au Centre Frameco pour y affronter le Familiprix de Saint-Joseph. Ces deux rencontres seront présentées à 14 h.


Première étoile : Jessy Croteau, Éperviers de Saint-Charles — 1 PJ, 1 but, deux passes, 3 points

Deuxième étoile : Raphaël Corriveau, Plastiques Moore de Saint-Damien — 2 PJ, 1 but, 2 passes, 3 points

Troisième étoile : William Boily, Plastiques Moore de Saint-Damien — 1 victoire, 43 arrêts sur 48 tirs au but


Photo : Communiqué de presse

Comments


bottom of page