top of page

Effervescence en volleyball chez les Filons pour la prochaine saison

Thetford Mines, le 27 mai 2024 – La prochaine saison risque d’être palpitante et fertile en émotions pour les Filons du Cégep de Thetford qui compteront pas moins de trois équipes de volleyball au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).


En effet, la direction des Filons a choisi d’ajouter deux équipes à la formation féminine déjà existante. Ainsi, deux équipes compétitionneront dorénavant au niveau féminin, tandis que le volleyball masculin sera de retour après plusieurs années d’absence.


C’est également un tout nouveau personnel d’entraîneurs qui s’est vu confier le mandat de mener à bien les destinées de ces trois équipes. Chez les filles, Jason Bergeron aura pour mission de diriger les deux formations qui évolueront en division 3, tandis que le même rôle incombera à Antoine Maltais au niveau masculin. Les deux entraîneurs pourront, par ailleurs, compter sur le soutien d’Olivier Caron qui chapeautera le programme de volleyball en tant que stratège technique.


Même s’ils en seront à leurs premiers pas au sein de l’organisation des Filons, Bergeron et Maltais ne sont pas des nouveaux venus dans le monde du volleyball. Le premier a roulé sa bosse depuis une vingtaine d’années tant aux niveaux civil que collégial, notamment à Lévis et en ChaudièreAppalaches. Quant à Antoine Maltais, il agissait jusqu’à tout récemment comme assistant à Sherbrooke en première division.


Le coordonnateur des programmes sportifs du Cégep, Anthony Croteau-Leblanc, se réjouit de l’arrivée de deux nouvelles équipes au sein du programme de volleyball et de l’ajout d’entraîneurs expérimentés. « Avec la hausse de popularité du volleyball, nous tenions à offrir l’opportunité à davantage d’étudiantsathlètes de pratiquer cette discipline à un bon niveau. Nous sommes donc très heureux de l’ajout de deux équipes au sein de notre programme sportif. La prochaine saison sera certainement très intéressante », de conclure M. Croteau-Leblanc.


− 30 −


Source : Mario Royer Service des communications

Comments


bottom of page