L'ÉQUIPE DE CANOTAGE DE BEAUCE TERMINE 6ÈME

Canotage de Beauce termine 6ème au cumulatif de la 89ème édition de la Classique international de canot Rabaska.

La descente de la rivière Saint-Maurice, entre La Tuque et Trois-Rivières, se déroulait du 3 au 5 Septembre dernier. Canotage de Beauce s’est offert une tonne de péripéties et de rebondissements pour souligner ses 10 ans d’existence.

Avant même que le départ ne soit donné, Canotage devait ajuster son alignement et composer avec un déficit de deux rameuses à son alignement, un minimum de 4 filles doive se trouver à bord de l’embarcation en tout temps. C’est ainsi que le jour du départ, un test positif à la Covid-19 faisait en sorte que l’équipe devait concourir avec seulement 5 filles, pour une épreuve qui allait totaliser prêt de 14 heures d’effort. Difficile de prédire l’avenir lorsqu’on prend le départ de cette course, on pouvait toutefois prédire que notre équipe allait devoir composer avec de la fatigue et des baisses d’énergie en cours de route.

Les moments forts :

Jour 1 (80 km dans les vagues et un fort vent de face, la course a duré près 7 heures)

2ème place au départ de la course à La Tuques. (L’équipe a perdu des positions en cours de journée pour terminer 5ème.

Jour 2

Un parcours de St-Roch de Mékinac vers Shawinigan, deux portages à réaliser et un rapide à franchir.

L’équipe reste avec l’avant de la course pendant les 3 premières heures mais malheureusement, une mauvaise manœuvre au rapide des Hêtres (Shawinigan) provoque un remplissage du Rabaska. L’embarcation est engloutie sous les eaux et doit être ramené à la nage par l’équipe. En moins de 10 minutes, l’équipe réussi à remettre l’embarcation dans la course.

L’équipe reprend la course en dernière place, loin derrière, et entamera une remontée spectaculaire. Elle réussira un dépassement par chevauchement, lors du dernier contournement de bouées, à 200 mètres de l’arrivée. Un immense baume pour cette journée et tout un spectacle pour les milliers de curieux venu voir la course.

Jour 3

Shawinigan vers Trois-Rivières, deux portages à réaliser et un rapide à franchir.

L’équipe connais un départ difficile, d’abord en dernière position, elle réalise le dépassement de 5 Rabaskas simultanément et se positionne en 2ème place à Shawinigan.

Malgré un début de course canon, les substitutions des autres équipes font en sorte que l’équipe Beauceronne, fatiguée, chute jusqu’à la 6ème place à l’arrivée.

Face au défi, Canotage de Beauce a tout misé sur l’expérience de ses canotiers et son esprit d’équipe. La recette lui aura porté fruit, faisant vivre une expérience haute en émotions pour chacun des membres de l’équipe et pour ses ravitailleurs.

À travers les obstacles, deux rameurs ont réalisé l’exploit de faire cette compétition sans avoir été remplacé. (Nicole Boutin et Dany Veilleux ont fait la course de La Tuques jusqu’à Trois-Rivières).

Fort heureux de cette performance inédite, certains membres vont souhaiter former la relève en prévision de la saison 2023. Respectivement âgé de 69 ans et 62 ans, Richard Sirois et Claude Boucher annonçait leur dernière participation à la Classique comme athlète. Ils seront certainement approchés pour servir de ravitailleurs l’an prochain. Nous saluons leur persévérance et leur capacité physique hors du commun.

Cette performance vient conclure la saison de compétition pour l’équipe Beauceronne. La passion étant ce qu’elle est, l’équipe va continuer de s’entraîner par plaisir tout au long du mois de Septembre. Elle profitera de cette période pour faire du recrutement et de la recherche de financement pour leur saison 2023. Vu sa popularité grandissante, Canotage de Beauce souhaiterait faire l’acquisition d’un 2ème canot de compétition au printemps prochain. Avant cela, des réparations majeures sont nécessaires sur le Rabaska actuellement utilisé (l’incident du rapide des hêtres a endommagé significativement l’embarcation). L’idée de faire une levée de fond est en cours de discussion au sein de l’administration de notre OSBL.

Nous en profitons également pour saluer et remercier tous les Beaucerons et Beauceronnes qui se sont arrêtés le long des passerelles pour nous encourager et ce, tout au long de l’été. Vos applaudissements et encouragements nous rendent d’autant plus fière de notre région.

Christian Ruel

Directeur de course pour Canotage de Beauce

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout