La force de caractère des Condors leur procure une victoire en prolongation.

C’était le match d’ouverture de l’Everest et les Condors avaient bien l’intention de gâcher la fête, eux qui ont raté une belle chance de la faire la semaine dernière à Saint-Jérôme. Les vétérans Émile Côte, William Gagné et le trio à Dylan Champagne ont été des facteurs importants dans cette remontée qui s’est conclue en prolongation par le pointage de 5 à 4.

Dès le début du match, les Condors ont mis beaucoup de pression, et Félix Tanguay a repéré Mathieu Martel à la ligne bleue, fraîchement revenu de son séjour avec les Voltigeurs de Drummondville. Le nouveau #7 des Condors a effectué un puissant tir du poignet qui a trompé le gardien de l’Everest, Jonathan Labrie, dans le haut du filet. Philippe Giguère avait fait un bon travail devant le filet pour obstruer la vision du gardien.

Quelques minutes plus tard, le travail acharné des jeunes recrues de l’Everest a mené au premier en carrière de Félix Doyon sur des aides de Nicolas Lamontagne et Félix Gagnon. La première période s’est terminée sur une égalité de 1 à 1.

L’histoire de la deuxième période ce sont les unités spéciales. Dès la deuxième minute, William Lepage complète un jeu amorcé par Charles-Étienne Hébert et Philippe Vézina, le tout en avantage numérique. C’est déjà un 5e but pour Lepage. En fin de période, lors d’un désavantage numérique, Dylan Champagne a été patient et il a permis à Émile Côté de se présenter seul devant Labrie qui le bat d’un tir vif dans le bas du filet. C’était alors 3 à 1 pour les hommes de Jonathan Ferland.

Dans les cinq premières minutes de la 3e période, l’Everest a profité de plusieurs avantages numériques pour prendre le momentum et marquer trois pour prendre l’avance pour la première fois du match. Alexis Côté en avantage d’un homme, Jean-Christophe Coulombe, son premier dans la LHJAAAQ sur une superbe passe de l’ancien Condors, Jeremy Bourdeau et Zach Boulianne en avantage numérique, ont été les marqueurs pour la troupe de Simon Labrecque.

Avec moins de sept minutes à jouer en troisième, la pression appliquée par le trio de Dylan Champagne a permis à Charles-Étienne Hébert d’inscrire le but égalisateur à l’aide d’une feinte du revers magistrale.

Le duel s’est conclu en prolongation après qu’Émile Côté ait intercepté l’attaque de l’Everest pour se présenter seul devant Jonathan Labrie, et comme en fin de deuxième, Côté bat Labrie pour donner la victoire aux Condors avec son 2e du match.

William Gagné a signé sa 2e victoire de la saison et sa 20e en 27 départs en carrière dans la LHJAAAQ grâce à 37 arrêts sur 41 tirs. Il a été spectaculaire à plusieurs reprises pour frustrer les attaques de l’Everest.

Vendredi prochain, les Condors seront à Montréal-Est pour affronter les Rangers et le samedi 24 septembre, ils recevront le Phoenix de Montréal au Centre Sportif Lacroix-Dutil. La force de caractère des Condors leur procure une victoire en prolongation.



Photos : Marcel Doré

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout