top of page

La grande carrière d’un arbitre beauceron prend fin

Après 803 rencontres officialisées dans la Ligue de hockey junior Maritimes Québec (LHJMQ), voilà que l’arbitre natif de Beauceville, Jean-Philippe Sylvain, a accroché son sifflet samedi dernier alors qu’il était en poste pour son dernier match. 

(Crédit photo: Vincent Levesque-Rousseau)


En entrevue sur les ondes de Cool FM 103,5 mardi matin, le principal intéressé a indiqué que cette passion a débuté à l’âge de 14 ans dans sa Beauce natale. 


« J’ai commencé à arbitrer avec un ami que vous connaissez bien, Keven Cloutier. Les deux on voulait aller suivre le cours d’arbitrage, mais finalement il n’est jamais venu », souligne Sylvain en riant. Après quelques années derrière la cravate, il a décidé d'arrêter le hockey mineur pour l’arbitrage.


Sylvain a mentionné qu’il ne voyait pas une si grosse différence entre son époque et ce qu’un jeune officiel peut vivre aujourd’hui. « Je ne pense pas que c’était très différent d’aujourd’hui. La grosse différence c’est qu’il n’y avait pas de cellulaire pour filmer ce qui se passait dans les estrades et que ça ne se rendait pas sur les réseaux sociaux. Je pense que ça restait plus au niveau local. » 


Il a ensuite donné comme conseil aux jeunes qui voudraient commencer à arbitrer de se rappeler que les commentaires plus désobligeants sont dirigés vers la fonction et non la personne. 


Il a tenu à souligner l’importance de certains arbitres en Beauce, comme Charlie Brousseau et, de regrettée mémoire, Hugues Veilleux, qui l’ont aidé au courant de sa carrière. « C’est sûr qu’ils font partie des gens qui m’ont influencé de la bonne façon. Ils m’ont transmis leur passion, leur joie d’être sur la glace et leur façon de bien faire leur travail. » 


Tranquillement mais sûrement, le Beauceron a gravi les échelons en arbitrant au passage du bon calibre en Beauce avant de quitter pour l’Estrie en 2000 pour l’école. C’est là-bas qu’il a eu l'opportunité d'atteindre la Ligue de Développement du Hockey M18 AAA et comme un jeune hockeyeur, c’était une question de temps avant d’avoir une offre en 2004 de la LHJMQ. 


Très nerveux pour son premier match, il a raconté avoir peu de souvenirs de celui-ci. « C’était à Drummondville, je ne me rappelle pas de l’équipe visiteuse, j’étais juge de ligne, mais j’étais tellement nerveux que j’ai zéro souvenir du match je vous dirais. Je me rappelle que je l’ai fait, mais je ne peux vous raconter aucune anecdote de cette rencontre, moi j’avais atteint ma ligue nationale. »


En accumulant les années d’expérience, plusieurs opportunités ont frappé à sa porte comme des finales de la LHJMQ, des tournois internationaux et le Championnat du monde de hockey junior en 2016, en Finlande. 


Après une belle et longue carrière dans l’arbitrage, le policier de carrière a maintenant l’intention de se concentrer sur son emploi et ses enfants qui ont commencé à jouer au hockey. 



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page