Les séries éliminatoires sont lancées dans la Ligue de hockey Côte-Sud

Les séries d’après-saison prenaient leur envol au cours du dernier week-end dans la Ligue de hockey Côte-Sud Coors Light, avec le début des séries quart de finale de 3, le vendredi 11 mars.

Soulignons que les deux rencontres qui devaient initialement avoir lieu le samedi 12 mars à Trois-Pistoles et Montmagny ont été remises au lendemain en raison de la mauvaise température.


Les Mercenaires en avant 2-0

Champions du calendrier régulier, les Mercenaires de Lotbnière sont confrontés au Pavage Jirico de Saint-Jean-Port-Joli, huitième au classement. Dans un match à sens unique réunissant près de 400 spectateurs vendredi soir à l’aréna de Saint-Gilles, un tour du chapeau de Tommy Desrochers et un doublé de Mathieu Blanchet ont permis aux Mercenaires de l’emporter 8-1 et d’ainsi prendre les devants 1-0 sur le Pavage Jirico.

Les locaux ont inscrit les deux premiers buts du match en première, Davy Noël lors d’un avantage numérique et Tommy Desrochers faisant bouger les cordages à 1:14 et 8:14 respectivement.

Vaincus à leurs trois matchs suivant la relance des activités de la LHCS, les Mercenaires se sont assurés de ne pas revivre cette situation en portant la marque 4-0 avec deux buts en 13 secondes en début de période médiane, soit ceux de William Gendron à 3:47 et de Mathieu Blanchet sur le coup de la 4e minute. Denis-Alexandre Nadeau a rétréci cet écart momentanément à 4-1 à la fin de la période, mais l’attaque des locaux a été sans pitié en troisième avec quatre buts sans réplique, soit deux de Tommy Desrochers, le deuxième du match de Mathieu Blanchet et celui de Jordan Hewey lors d’un désavantage numérique, à 19:27.


Match offensif à Saint-Jean-Port-Joli

Les deux équipes se retrouvaient dimanche après-midi au Centre Rousseau de Saint-Jean-Port-Joli et une fois de plus, l’offensive était à l’honneur, mais pas seulement d’un côté puisque les Mercenaires ont triomphé du Pavage Jirico par la marque de 7-5, pour ainsi prendre l’avance 2-0 dans cette série.

Le Pavage Jirico a pris les devants 2-1 en première, Frédérick Dionne (à 3:17) et Frédérick Couture (à 6:48) inscrivant les deux premiers buts du match avant qu’Adam Drolet ne réduise l’écart 2-1 à 14:13.

La deuxième période a été dominée outrageusement par les visiteurs qui ont dirigé 22 tirs contre la cage adverse et marqué à six reprises contre une seule pour les locaux.

Tommy Desrochers, avec son 4e des séries, a créé l’égalité à 2:02 puis Samuel Bisson a donné l’avance pour de bon aux Mercenaires, 32 secondes plus tard. Jordan Hewey à 5:41 et Maxime Paquet à 7:58 ont porté la marque 5-2 et après que Frédérick Couture ait inscrit son 2e du match pour le Pavage Jirico à 14:09, Joey Beaudoin a inscrit ce qui allait devenir le but de la victoire pour les Mercenaires qui retraitaient au vestiaire avec une avance de 6-3.

Maxime Paquet a inscrit le 7e but des vainqueurs en infériorité numérique à la 46e seconde en troisième et ils ont su tenir bon, malgré deux buts tardifs en fin de période pour le Pavage Jirico.

Soulignons que les deux équipes se retrouveront le vendredi 18 mars à 21 h à Saint-Gilles. Si nécessaire, les matchs no 4 et 5 de cette série seront présentés samedi soir à Saint-Jean-Port-Joli et dimanche après-midi à Saint-Gilles.


Saint-Damien et Sainte-Marie à égalité

La série 3 de 5 mettant aux prises le Plastiques Moore de Saint-Damien au Giovannina de Sainte-Marie est à égalité après les deux premiers affrontements présentés au cours du week-end.

Dans le premier match présenté le vendredi 11 mars au Centre Caztel de Sainte-Marie, le Giovannina a eu besoin de la prolongation pour l’emporter 3-2 et ainsi prendre les devants 1-0 dans cette série.

Charles Dulac-Simard a ouvert la marque à 5:21 en première et Félix-Antoine Chabot a créé l’égalité à 8:01, sur des aides de Jason Breton et Michel Fecteau.

Maxime Aubin a redonné les devants aux visiteurs à 2:35 de la deuxième période et la marque est demeurée 2-1 jusqu’en troisième alors que William Dumont égalait la marque à 2:54, sur une aide de Jason Breton. Dave Boily a inscrit le but de la victoire, sans aide, à 9:41 de la 4e période.

En tout, 21 punitions ont été décernées lors de ce match, ce qui laissait entrevoir beaucoup d’action lors du match #2 présenté dimanche après-midi à l’aréna J.E. Métivier de Saint-Damien.


Match houleux à Saint-Damien

Les 200 spectateurs présents à Saint-Damien dimanche après-midi en ont eu pour leur argent et le Plastiques Moore l’a emporté par la marque de 6-2, créant ainsi l’égalité 1-1 dans la série.

Les locaux ont pris les devants 1-0 en première période alors que Pierre Pouliot a inscrit le seul filet de l’engagement à 11:36. Nicolas Létourneau a égalé la marque à 8:32 lors d’un avantage numérique, mais Adam Carbonneau répliquait moins d’une minute plus tard pour redonner l’avance aux Bellechassois.

Greg Gauthier a de nouveau créé l’égalité avec l’aide de Jason Breton à 13:22, mais le Plastiques Moore a repris le contrôle du match avec deux buts en moins d’une minute, soit ceux d’Alexandre Chrétien à 13:21 et de Maxime Aubin à 13:52, pour prendre les devants 4-2 dans la rencontre.

Maxime Aubin, avec son deuxième du match lors d’un avantage numérique à 1:05 en troisième, a assuré ce gain du Plastiques Moore, Jason Faucher complétant dans un filet désert à 17:11. Notons que le match a été des plus houleux avec quatre combats et de nombreuses pénalités décernées, dont trois pour inconduite envers les officiels et de conduite antisportive.

Le match no 3 de cette série sera présenté vendredi soir à Sainte-Marie (20 h 45) et les deux équipes se retrouveront à l’aréna de Saint-Damien, le lendemain, à 19 h 30). Si un 5e match est nécessaire, il sera présenté dimanche après-midi au Centre Caztel.


Saint-Joseph et Trois-Pistoles divisent

Une autre série qui est à égalité 1-1 après les rencontres du week-end est celle mettant aux prises le Familiprix de Saint-Joseph aux Fondations B.A. de Trois-Pistoles.

Vendredi soir d’abord, une poussée de quatre buts contre un seul lors des deux premières périodes a permis aux Fondations B.A. de Trois-Pistoles de triompher du Familiprix 5-2, devant 333 spectateurs réunis à l’aréna de Saint-Joseph.

Jeffrey Desjardins a profité d’un avantage numérique pour propulser les visiteurs en avant 1-0 à 7:13, puis Louis-Étienne Dionne a augmenté cette avance 47 secondes plus tard, complétant une manœuvre amorcée par Philippe D’Amour et François Gagnon.

David Noreau-Cyr a porté la marque 3-0 à 1:52 en deuxième, puis Olivier Lafontaine a rétréci la marque 3-1 à 8:06. Désireux d’éviter toute possible remontée des locaux, Samuel Charron a répliqué un peu plus d’une minute plus tard, pour permettre aux visiteurs de retraiter au vestiaire avec une avance de 4-1.

Guillaume Pelletier a accru cette avance à 5-1 en début de troisième et Jacob Jacques a complété la marque en marquant lors d’une supériorité numérique, pour le Familiprix, à 8:28.


Le Familiprix se reprend

Les deux équipes se retrouvaient dimanche après-midi à l’aréna Bertrand-Lepage de Trois-Pistoles pour le deuxième affrontement de cette série 3 de 5 qui s’est déroulé devant 210 spectateurs.

Mené par le gardien Pierre-Olivier Doyon qui a repoussé les 39 tirs dirigés vers lui, le Familiprix a rendu la monnaie de sa pièce à la formation du Bas-Saint-Laurent et enregistré un gain de 3-0, pour ainsi créer l’égalité 1-1.

Louis-Antoine Rochette a donné les devants 1-0 aux Beaucerons à 12:09 en première et Jacob Jacques a doublé cette avance lors d’une supériorité numérique à 7:45 en deuxième. Le Familiprix a tenu bon en troisième, malgré les 15 tirs des locaux et Guillaume Létourneau a complété la marque dans un filet désert à 19:45.

Les deux équipes se retrouveront à Saint-Joseph (21 h) vendredi soir pour le troisième affrontement de cette série, puis à Trois-Pistoles le lendemain (19 h 30) pour le match no 4. Si un 5e match est nécessaire, il aura lieu le dimanche 20 mars, à 14 h 30, à l’aréna de Saint-Joseph.


Deux gains en prolongation pour le Décor Mercier

Dans le dernier duel du week-end qui opposait le Décor Mercier de Montmagny (no 5) aux Éperviers de Saint-Charles (no 4), la prolongation a souri aux Magnymontois qui ont signé deux gains lors des périodes supplémentaires, pour ainsi prendre les devants 2-0 dans cet affrontement 3 de 5.

Vendredi soir, dans un match enlevant où 13 buts ont été inscrits, le Décor Mercier a eu raison des Éperviers par la marque de 7-6, en prolongation, devant 210 spectateurs réunis à l’aréna de Saint-Charles.

Les Éperviers ont débuté le match en force, se forgeant une avance de quatre buts avant la fin de l’engagement. Dylan Asselin-Racine a donné les devants aux locaux à 4:46 et ceux-ci sont revenus avec trois buts en deuxième partie d’engagement : Olivier Patry a porté la marque 2-0 à 12:04, puis Jessy Croteau et William Labbé ont tour à tour profité de supériorités numériques, à 15:03 et 18:21, pour accentuer cet avantage qui n’a toutefois pas duré puisqu’en deuxième, les visiteurs ont inscrit cinq buts sans réplique, tous lors d’avantages numériques.

Hubert Fréchette, puis Hubert Joncas et Jean Daniel Gauthier avec deux chacun, ont inscrit les filets du Décor Mercier qui ont dirigé 20 tirs vers le filet adverse lors de cette période. Étienne Blais a porté la marque 6-4 à 6:05 en début de 3e période et Dylan Asselin-Racine a réduit la marque trois minutes plus tard, avec son deuxième de la rencontre.

Yannick Paré a profité d’un avantage numérique pour créer l’égalité 6-6 alors qu’il restait à peine deux minutes à jouer et c’est finalement Étienne Blais, avec son deuxième du match, qui a permis au Décor Mercier de l’emporter et prendre momentanément l’avantage de cette série. Soulignons que le Décor Mercier a dominé 47-29 au chapitre des tirs au but.


Autre prolongation, même résultat

Les deux équipes se retrouvaient à l’aréna de Montmagny pour le deuxième match de cette série, dimanche en fin d’après-midi. Avec une égalité de 2-2 après 60 minutes de jeu, un filet de Benjamin Gauthier, préparé par Dave Gaumond à 1:06 de la prolongation, a permis au Décor Mercier de l’emporter 3-2 et ainsi prendre l’avantage 2-0 dans cette série 3 de 5.

Après une première période sans but, Jessy Croteau a donné les devants aux Éperviers en inscrivant le seul filet de la deuxième lors d’un avantage numérique à 14:53. Son coéquipier Maxime Brodeur Plante a doublé cette avance à 8 :18 en 3e, mais les locaux ont forcé la tenue de la prolongation avec deux buts sans réplique dans les dernières minutes de l’engagement, soit ceux d’Étienne Blais à 16:04 et de Jean Daniel Gauthier lors d’une punition à Olivier Patry, à 19:13.

Cette série pourrait se terminer le vendredi 18 mars alors que les deux équipes se retrouveront à l’aréna de Saint-Charles à compter de 21 h. Si un 4e puis un 5e match étaient nécessaires, ceux-ci seront présentés le samedi 19 mars à Montmagny (20 h), puis à Saint-Charles (15 h) le lendemain.


Trois étoiles de la semaine

Première étoile : Tommy Desrochers, Mercenaires de Lotbinière – 2 PJ, 4 buts, 2 aides, 6 points

Deuxième étoile : Étienne Blais, Décor Mercier de Montmagny – 2 PJ, 3 buts, 2 aides, 5 points (1 but gagnant)

Troisième étoile : Jean Daniel Gauthier, Décor Mercier de Montmagny – 2 PJ, 3 buts, 2 aides, 5 points


-30-


Source :

Serge Lamontagne, relationniste



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout