Les Patriotes s'inclinent en finale en 6e ronde de prolongation.

Les Patriotes cadets se rendaient à Charlesbourg pour y affronter les Huskies en finale régionale du RSEQ ce vendredi soir du 11 novembre.

En début de match, la défensive a passé beaucoup de temps sur le terrain et a accordé le premier touché, c'est une séquence offensive de 9 minutes au total où les Huskies ont grapillés le terrain verge par verge. Les Huskies ont pris les devants 7 à 0. Les Patriotes marqueront leur premier touché du match sur une course du quart-arrière Elliot Poulin quelques minutes plus tard, malheureusement, le converti fut raté. C'était alors 7 à 6 pour les Huskies.

Au milieu du deuxième quart les Huskies marqueront un autre touché pour porter la marque à 14 à 6. Au 3e quart, les Huskies ajouteront un autre point alors qu'un botté de dégagement sortira de la zone des buts, c'était alors 15 à 6 Huskies.

Avec moins de trois minutes à faire au quatrième quart, les Patriotes ont continué d'y croire et marqueront un touché sur une passe vers Pier-Émile Lacasse à 2 minutes 24 secondes de la fin du match. Le converti de 2 points fut réussi par Elliot Poulin. Avec un retard de 15 à 14, la défensive des Patriotes excella pour redonner rapidement le ballon à son offensive. L'attaque beauceronne a ensuite réussi plusieurs longs jeux, 62 verges au total, pour s'approcher de la zone des buts. Sur le tout dernier jeu du match, avec 2,4 secondes à faire, les Patriotes ont dégagé le ballon dans la zone des buts pour porter la marque à 15-15 et apporter les deux équipes en prolongation.

La pluie et le vent se sont ensuite invités dans la rencontre.

En début de prolongation, les Patriotes ont dû composer avec les blessures alors que leur deux quarts-arrières se sont blessés. Les deux défensives ont excellé alors qu'on a dû attendre à la 6e ronde de prolongation pour voir les Huskies marquer un touché qui leur donnèrent la victoire.

《Nous avons eu un excellent match. Nos joueurs ont démontré beaucoup de caractère dans cette rencontre en n'abandonnant jamais. Ce n'est pas le résultat qu'on espérait, mais nos joueurs peuvent sortir avec la tête haute. 》Explique Sébastien Turcotte, l'entraîneur-chef des Patriotes.

Et d'ajouter :

" Les jeunes joueurs ont puisés au plus profond d'eux même pour trouver l'énergie nécessaire en prolongation, un match régulier dure en moyenne deux heures, celui-ci en a duré trois, avec la pluie et le vent à cinq degrés celsius, ces jeunes joueurs peuvent être fier de ce qu'ils ont accompli ce soir, ils se souviendront toute leur vie de ce match. Merci aux parents et supporteurs qui se sont déplacés, malgré la mauvaise température, tout le monde est resté jusqu'à la toute fin, tellement le niveau de jeu offert était de haut niveau."



5 vues0 commentaire